L'informazione       di San Marino          martedi 20 giugno 2006    pagina II 

Tierce riconsegna la banderia
regalata dai Reggenti
"Non un gesto di sfregio, ma di rispetto"

Tierce restitue le drapeau offert par les Régents "Ce n'est pas un geste de dédain mais de respect"

Photo Giovani Bernardi

 

Panneau autour du cou,  Jean Marc Tierce continue à protester devant le Palais du Gouvernement. Hier le français résidant depuis des années à St Marin a symboliquement restitué le drapeau offert à toutes les familles du "Titano" au commandant de la garde "du Rocher" Massimo Ceccoli. "Un geste qui se veut être un symbole de respect aux valeurs que ce drapeau représente, et non un affront." a expliqué Tierce dans une lettre à la Régence que nous publions intégralement ci-dessous :

"Excellences, 


 
C'est avec une grande fierté que, bien qu'étant étranger résident depuis plus de 20 ans à Saint Marin, j'ai reçu le drapeau de la République envoyé par la Régence à tous les chefs de famille. Néanmoins il ne m'est pas possible d'accepter un symbole aussi fort vu les circonstances actuelles exceptionnellement délicates.

 J'ai choisi la date symbolique et historique du "18 juin"  afin d'éviter une interprétation fallacieuse de ce geste.

 J'espère pouvoir expliquer clairement à toute le communauté sanmarinaise qu'étant un ancien élève de l'École Militaire l'envoi d'un drapeau "LIBERTAS" est un geste éthique incontournable.

 

 Par respect envers le peuple sanmarinais et de tous ceux qui ont marqué l'Histoire de cette République, pour tous ceux qui ont lutté pour cette sacro-sainte "LIBERTAS", pour une vraie Démocratie et  pour une vraie Justice allant jusqu'à payer de leur vie leurs convictions. Par respect à ces gardiens des vraies valeurs, je me dois de restituer aujourd'hui cette haute distinction de la Régence.

 Je pense aussi à Maître Giordano Bruno REFFI, qui dans ses derniers instants, sur son lit d'hôpital, m'avait exprimé sa solidarité et tant insisté sur la nécessité et l'urgence des réformes à entreprendre en matière de justice... Justice une nouvelle fois honteusement refusée ce mois ci (2ème rejet de révision) et, que la Régence, Suprême Magistrature, pourtant saisie par mes soins, a une nouvelle fois étrangement ignorée.

 Pour toutes ces raisons et quitte à me répéter, en mémoire de tous les Grands personnages sanmarinais d'un passé récent ou proche, je dois malheureusement refuser ce Drapeau vu les circonstances actuelles.

 En espérant vivement que la sérénité puisse revenir rapidement.

Respectueuses salutations

Jean Marc Tierce

 

Accueil Médias 06/01/2007 Forum Humour    Elettorale St-Marin.com