6 dicembre 2005

 IL CORRIERE   DI SAN MARINO



Interviene la Francia, Tierce interrompe lo sciopero della fame

 

Nuova svolta nel caso Tierce. L'uomo ha comunicato ieri che da oggi cesserà lo sciopero della fame, protesta incominciata 31 giomi fa per chiedere giustizia.

"La mia decisione di terminare la protesta, incominciata il 7 novembre scorso, è maturata dal fatto che le autorità francesi, tramite l'Ambasciata di Roma­spiega Jean Marc Tierce - mi hanno fatto pervvenire oggi stesso un comunicato confidenziale che mi consente ora di interrompere serenamente lo sciopero della fame. Attendo ora di essere convocato al più presto dall'autorità giudiziaria - ha aggiunto Tierce per fare valere le mie ragioni in sede di revisione, davanti a un giudice penale questa volta imparziale


9 dicembre 2005

 

Giustizia: "Adesso il pane si trova"

"Mi dispiace di dover contraddire il consigliere Bollini. Mi esprimo corne semplice cittadino dopo l'affermazione apparsa su questo giomale sabato 3 dicembre.
Con tutto il rispetto, visto il mio vissuto, non sono assolutamente d'accordo sulle Sue affermazioni. Penso, al contrario, che ci siano tante cose.che vanno benissimo in questo Paese, che ci siano tanti imprenditori onesti che tutti i .giorni sgobbano per trovare nuovi mercati e' nuove nicchie di investimento, per sviluppare con trasparenza il loro business. Su questo punto non sarà ün ,caso se un commerciante è stato eletto il più amato dai sammarinesi !(
cliccare link) Invece per me, se c'è un settore chè non andava fino a poçhi anni fa... . è proprio la Giustizia (cliccare link) che per tanti anni è stato calpestato dalle prepotenze di certi personaggi più vicini al "Re Ubu" che a Garibaldi o Falcone !

Signora Bollini, per riprendere esattamente la vostra metafora, il sottoscritto negli anni 90,  per trovare il "pane" (la giustizia) si è sempre presentato regolarmente e puntualmente, numerose volte alla"panetteria" (il tribunale) e owiamente davanti al "panettiere" (il magistrato). Ma incredibilmente ogni volta che mi presentavo il pane era sparito o forse il panettiere lo aveva messo da parte per qualcun altro. A voi la sceltà. Allora, mi dica lei consigliere, come mai per trovare il pane negli anni 90 o fino a pochi anni fa, si doveva andare direttamente dal"grossista", forse ubicato due strade sotto la panetteria? Due anni fa la panetteria ha cambiato gestione e stranamente ne! 2004 il pane è tornato disponibile per il sottoscritto . Che conclusione devo trarre? Mi pare che il nuovo panettiere sia una. persona onesta e imparziale e ha semplicemente rifiutato l'ingerenza dei grossista; 
Cara signora Bollini, avete dichiarato voi stessa, (
cliccare link) se ho buona memoria,  con il vostro collega Rossi, e ve ne siete assunta la responsabilità: "Basta ad un sistema mafioso di gestire il paese". .

 Spiegateci bene, avete cambiato idea ?

            Jean Marc TIERCE                              risposta 



Da questa mattina
 Jean Marc Tierce :"Sospendo lo  sciopero della fame"

 

SAN MARINO. "Da questa mattina cessera lo sciopero della fame",parola di Jean Marc Tierce che per 31 giorni ha deciso di rifiutare il cibo per chiedere giustizia.,. "La mia decisione di terminare la protesta.incominciata il 7 novembre scorso", spiega Tierce, è maturata dopo che, le autorità francesi, tramite l'Ambasciata di Roma, mi hanno fatto pervenire (ièri, ndIr) un comunicato confidenziale.che mi consente di interrompere serenamente lo sciopero.


9 dicembre 2005


La France intervient, Tierce interrompt sa grève de la faim

Nouveau revirement de situation, l’homme a communiqué hier qu’il cessera aujourd’hui sa grève de la faim, protestation qui a duré 31 jours et qui avait pour but de demander justice. 
« Ma décision d’arrêter la protestation commencée le 7 novembre dernier, vient du fait que les Autorités françaises, par l’intermédiaire de l’Ambassade de Rome – explique Jean Marc Tierce – m’ont fait parvenir aujourd’hui même un communiqué confidentiel qui me permet maintenant d’interrompre sereinement la grève de la faim. J’attends donc d’être convoqué le plus rapidement possible par les autorités judiciaires. - a ajouté Tierce – pour faire enfin valoir mes raisons pour la révision de mon procès devant un Juge Pénal….cette fois-ci impartial. 


          9 décembre 2005


Justice : « Maintenant, le pain se trouve enfin »

Cela me déplait de devoir contredire Mme Monica Bollini. Je m’exprime uniquement en tant que simple citoyen à la suite de ses affirmations publiées dans ce journal le samedi 3 décembre.
Sauf le respect, vu mon vécu à Saint Marin, je ne suis absolument pas d’accord avec ses affirmations. Je pense au contraire que beaucoup de choses vont pour le mieux dans ce pays, que de nombreux entrepreneurs honnêtes « se défoncent » tous les jours pour trouver de nouveaux marchés et de nouveaux horizons pour leur business. Sur ce point bien précis, cela ne sera pas un hasard si un commerçant à été élu « le sanmarinais le plus apprécié de la communauté ».
(cliquez sur le lien)
Par contre, s’il y a un secteur qui ne fonctionnait pas du tout jusqu'à présent, c’était malheureusement la Justice
(cliquez sur le lien) qui pendant de nombreuses décennies a été carrément piétinée et anéantie par la présomption et la soif de pouvoir de certains personnages plus ressemblant au Roi Ubu plutôt qu’à Garibaldi ou au Juge Falcone ! 
Mme Bollini, pour reprendre exactement votre métaphore, le soussigné dans les années 90, pour trouver le « pain » (la Justice) s’est toujours présenté ponctuellement et de nombreuses fois à la « boulangerie » (le Tribunal) et bien sur devant le « boulanger » (le Juge). Mais incroyablement, à chaque fois que je me présentais, le pain avait disparu ou plutôt le boulanger l’avait mis de cote pour un autre client !
A vous de choisir.
Alors, dites-moi Mme Bollini, comment se fait-il que pour trouver le moindre morceau de pain dans les années 90 ou même encore récemment, le client devait s’adresser directement au « grossiste » peut être situé deux rues en contrebas de la boulangerie ? Il y a deux ans, en 2004, la boulangerie a changé de gestion et étrangement le pain s'est retrouvé finalement disponible pour le soussigné. 
Quelle conclusion dois-je en tirer ? Il me semble que la nouvelle boulangère, personne honnête et impartiale a tout simplement refusé toute ingérence du grossiste.
Chère Mme Bollini, si j’ai bonne mémoire, vous avez déclaré vous-même avec votre collègue Rossi
(cliquez sur le lien), et je pense que vous en assumez toute la responsabilité :
« Ca suffit, un système mafieux ne doit plus gérer le pays »

Expliquez-nous mieux, avez-vous changé d’avis ?

        Jean Marc Tierce          
réponse 

 

 

 

IL CORRIERE
 DI SAN MARINO

Enfin !

Jean Marc Tierce : “ J’arrête ma grève de la faim”


San Marino – « Dès ce matin, je cesse ma grève de la faim » paroles de Jean Marc Tierce qui pendant 31 jours a décidé de refuser la nourriture afin d’obtenir justice.
« Ma décision de terminer la protestation commencée le 7 novembre dernier 
– explique Tierce – vient du fait que les Autorités françaises par l’intermédiaire de l’Ambassade de Rome, m’ont fait parvenir hier un communiqué confidentiel dont le contenu me permet d’interrompre sereinement la grève.

9 décembre 2005

 

Accueil Médias 11/04/2006 Forum Humour    Elettorale St-Marin.com